EdmondANNA

Conception: Laisser travailler la pâte ou réinventer le zéro?
  • Description

    "Il va induire des règles de conception et comme par exemple, comme c'est écrit, il va élaborer un mode de plateforme plus ouvert, une conception plus flexible et il va même ajouter, pourquoi pas, une mutualisation des ressources."

    "Je pense que dans ce mode de cheminement, à partir du moment où Max est pris dans un processus qui n'a pas de sens en soi, puisque ce n'est qu'un processus de performance, elle interroge Max dans sa motivation, dans son cheminement personnel, et elle lui fait dire "est-ce que performer, ça permet en même temps une satisfaction personnelle et un épanouissement personnel?"

     

Marie-ChristineLEVET

Le numérique, est-il une chance pour l'école?
  • Description

    "Dans les 15 dernières années, toutes les industries ont été révolutionnées par le numérique. La première, le voyage, la deuxième, la musique (...). Il y a un secteur qui n'a pas été touché par le numérique, c'est le monde de l'école"

    "Les enfants aujourd'hui passent beaucoup plus de temps devant les écrans à l'école. Il faut absolument réconcilier ces deux mondes pour l'avenir des nos enfants demain. Puisque 60% des enfants feront demain un metier que n'a pas encore été inventé"

     

marcohazan

Peut-on allier technologies et relations humaines?
  • Description

    "It is customary in modern society to say that if the speech is silver, silence is golden ... So I'll probably surprise you by saying that if the silence is money is the word that is gold. (...) Humans of Paris is a project to discover the city of Paris through portraits of individuals who walk in the city and their stories. So just to have these portraits, I have to go make the move to go talk with strangers, chat with people I do not know, who do not know me, and finally get them out of their natural reserves to delve into their daily lives. and c is an experience that marked me. (...) I came to realize that the dialogues were an asset. It was a richness because eventually when much dialogue. And we learn I will make you share a story that really marked me last year ... While I was walking in front of the Louvre pyramid, I saw a couple in which the man was a spastic. I headed towards them, have presented their project Humans of Paris and asked them how did you meet? The woman told me that thanks to a dog. A dog whose mission is precisely to help the physically disabled. He was walking with the dog in the street, when he headed man, it naturally followed, discussed, interacted with this person ... A year later, I met them together in front of the Louvre Pyramid . (...) So many people say that technology distances us .. Finally, it can bring us together. It is for us to meet the challenge. Thank you."

ThomasLANDRAIN

Comment les laboratoires inventent-ils le monde de demain?
  • Description

    « Le laboratoire c'est un lieu qui regroupe des moyens humains et matériels destinés à un travail de recherche. Un travail de recherche académique mais aussi un travail médical, pharmaceutique et également de pâtisserie, de photographie … »

    « Au final on sent que le mot ''laboratoire'' est associé avec le mot ''innovation''. On va essayer de faire une recherche, de penser, d’expérimenter. En gros c'est le lieu ou s'invente un peu le monde de demain. Mais quand on dit ça, tout de suis on se pose la question : Qui sont ces personnes dans le laboratoire ? »

    Production by http://www.videaux.org

VincentMADY

Comment la révolution digitale a-t-elle impacté la pub?
  • Description

    "La publicité est depuis l'origine de l'Internet la contrepartie à la gratuité du contenu."
    "On réintroduit au coeur de la problématique vraiment les concepts fondamentaux de la publicité traditionnelle, notamment la pression publicitaire. (...) Il existe donc une pression publicitaire optimale qui permet maximiser la création de valeur d'une opération publicitaire"
    "Les technologies de la big data permettrait de twister ce paradigme 'one-to-many', on verra un paradigme 'one-to-one', où on va vraiment pouvoir servir la bonne publicité, aux bons utilisateurs, au bon moment"
     

guillaumedumas

La connaissance est-elle un bien commun?
  • Description

    "As the water and air, knowledge is a common good. This is a property that belong to anyone and which belongs to everyone at once. "
    " If we take the scientific edition starts with open access, ie make available free scientific knowledge. For that, it is not just an idealistic band, it's people who have created new economic systems, new business models, which allow not only to the creation of economic value, but also the social value, making free accessibly of scientific articles. "
    " instead of keeping the knowledge and shut, lest they be done double, or fear that others exploit it for us the idea is to share the data, it is to share data. [...] This brings collaborations, it generates economic value of small startups that do not have the means to have R & D departments. These data will be exploited, and it therefore generates the intrinsic value to society. "
    " All citizens are concerned, they can access classes free way to university around the world, so it also depends on the internet access also. It's a dynamic that knowledge, the more you share, the more it is valued. "
    " Everybody is concerned. The citizens, instead of being spectators from the knowledge and read the titles of newspapers large speculative science is to do science in everyday life, make collectively and reclaim this knowledge. This is what I invite you to do. Take knowledge as players and not as spectators. "
    Production by http://www.videaux.org
     

Niket

Qu'est-ce que c'est l'intelligence artificielle libre?
  • Description

    "L'intelligence artificielle c'est très vaste et c'est déjà tout autour de nous."

    "Outre le point de vue technique, l'intelligence artificielle c'est aussi beaucoup de questions. [...] Il y a plein de questions à poser, de nombreux points de vue à aborder, aussi bien éthiques que philosophiques, et pas seulement techniques et informatiques."

    "C'est réfléchir sur tous les enjeux de l'intelligence artificielle, tous les dangers qu'il peut y avoir et toutes les réflexions à mener."

    "Pour l'instant les projets qui existent sont des projets d'entreprise, et donc à des fins vraiment commerciales."

    "Nous on aimerait aller plus loin. [...] On remarque qu'il y a beaucoup de personnes qui font énormément de choses dans leur coin, et on s'est dit pourquoi pas réunir les gens? Pourquoi pas mutualiser toutes ces connaissances et partager tout ce qu'on a envie de faire autour de l'intelligence artificielle? Et c'est pour cela que nous avons créé l'IA*Lab."

    Production by http://www.videaux.org

     

MarcFOURNIER

Quel est le lien entre la bioproduction et l'autonomie?
  • Description

    "These are things going on for some years now, is to arrive on other disciplines that are inspired by these materials derived from living."

    "We also discover today uses in the field of living for electronics, based on biodegradable circuit, we seem to find in phones that maybe tomorrow will become completely biodegradable." "[.. .] The tools for producing these materials are inaccessible, expensive and very complicated to reuse. Here [...] we want to allow people to get back in ability to produce themselves their own materials, and reusing and to remake themselves the tools that produce these materials. "

    "The challenge for us is really to put the citizen at the heart of this creation process, allowing document with an open search process and collaborative creation of these tools but also their use."

    "We think that in the coming years there is a huge issue on micro-factories recreation, prototyping and manufacturing of these materials, for which we invite everyone to re-enter these issues there, rethink that can be self-wide territory, and start offering alternative plants models to address issues of living and make something together. "

    Production by http://www.videaux.org

     

Marie-SarahADENIS

Comment fabriquer une encre renouvelable?
  • Description

    "(...) We started with a simple observation is that the world of color, painting, dyeing, printing, is based on the petrochemical industry and so on molecules that are polluting and difficult to recycle, and that the alternative to that for now, these are plant pigments that have them the inconvenience of having a production that comes into competition with agro-carburants.Et ago a third way to produce which we had the interest, which is to produce molecules, organic pigments pardes microorganisms, and precisely this solves the problems of the first two ways produire.Donc what we did is that we have sought to identify a bacterium that is easy to acquire, cultivate, which occurs in large quantities a beautiful color, including a beautiful blue, and after a few months, we received our first drops of ink. It was really something magical, almost alchemy, able to write with ink that comes from a bacterium that grows in the soil. Besides, it is an ink that speaks of its origins and identity, since it has the characteristic odor of forests when wet. And on top of that is an ink that proved to change color, to go from blue to red and green depending on the acidity. So we ended up with a panel of renouvellables colors and infinite ways to produce and endless potentialities of expression we wanted to share with the public and therefore teach people to make yourself sound encre.Pour this, began to imagine workshops, I invited other designers to co-build it and imagine a little how it could décadenacer some fears against bacteria, and generally white coat syndrome biology. And what we did for this is that it has transposed the universe from the laboratory to the world of cooking, thus sharing, conviviality. So we made several workshops with adults to SenseGalerie last year, and then more recently at the Gaite Lyrique with very young children, who had no difficulty to project into these imaginary and invisible worlds .Quelque thing that was important to us was also the symbolic point of view, the fact that it allows the ink writing, which is the leaven of human communication and so it seemed to us appropriate that the communication of this project or after the project itself. So it is today in connection with a newspaper that wants to experiment, who want to try to print with this ink renouvellable and that's really what kind of specific application that sought to invest, we seek not want to copy the properties of conventional inks rather seek to truly understand the expression spectrum of this ink and its special properties in order to find the applications, fair and accurate. And especially in the case of this newspaper, it's a real challenge to be able massively recyler all these newspapers printed and then it could be considered a disadvantage that the organic molecule is labile, more fragile, it denatures easier to light, and although it may not be a disadvantage, if we say that a newspaper is not intended to remain for years in the temps.Petit little, this is a project that Associate full of people, other visions, there was Maxime, Jeremy, Piotr, and that helped in fact to this project to rise to other stress levels, just as exploration levels and finally I think this project, what is the center are really people. Whether within the team, where he had to communicate with designers, scientists, economists, with partners, whether artisans or industrial, with the public, whether adults or children and then even with bacteria, which we honestly tried everything to understand, even if they are silent and invisible, their whims and desires. "

    Production by www.videaux.org

     

Niket

Quelles sont les futures innovations qu'on peut trouver dans l'Arctique et l'Antarctique?
  • Description

    "Donc du coup l’Arctique est en train de devenir un territoire de développement économique. Donc là ce que vous voyez sur cette carte ici, c’est, les routes maritimes qui se développent, ce sont les industries minières et les projets pétroliers gaziers qui se développent. Donc, ça, vous voyez, il y en a un petit peu partout à travers l’Arctique.(...)Ensuite il y a l’Antarctique, lui ne fond pas pas comme l’Arctique. Il n’est pas du tout homogène, et en ce qui le concerne on est sur une time frame de développement qui est un peu plus lointaine : après 2030, après 2035.(...)Donc les innovations en Arctique et en Antarctique. (...) L’agriculture en Arctique. On voit l’Islande, le Groenland, voire la Yakoutie, coté Russe, comme les futurs greniers du monde. (...) Aujourd’hui si vous allez Groenland ou en Islande vous avez une capcité de développement électrique assez importante pour une carbon footprint qui est très limitée et à bas coût. Vous pouvez alors tout à fait développer de l'agriculture sous serres en masse. Après vous avez les datas center. Les data centers en Arctique, ce qu’il faut bien comprendre c’est que de part sa position géostratégique, l’Arctique connecte tous les continents et connecte en gros la majeure partie des utilisateurs internet aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle les GAFA (Google, Amazon, Facebook et Apple) souhaitent développer des data centers de très grande envergure en Arctique. (...) La première raison c’est qu’aujourd’hui, le secteur des datas centers émet autant de Co2 que le secteur du transport aérien, soit 2% des émissionns mondiales de carbone, de Co2. (...) L’Arctique, l’Antarctique, là aussi, ça c’est quelque chose d’assez immédiat en Antarctique, ce sont les gateways vers l’Espace. Des gateways à la fois civils : pour le GPS, pour les futurs systèmes européens comme Galiléo, Chinois comme Baidu, ou Russe comme GLONASS. Mais aussi les systèmes purement militaires donc qui partent de ces nouvelles constellations qui émergent en Arctique et en Antarctique mais pour avoir des application plutôt militaires.
    Ensuite il y a des concepts complètement nouveaux, complètement, on va dire farfelus en 2015 mais qui en 2030 ou 2035 pourront tout à fait voir le jour et c’est notamment le projet de Arctic Floating City qui a été developpé au Canada. C’est un projet d’îles flottantes. Donc en gros, quand l’océan est gelé, la ville flottante est sur la glace et puis une fois que ça fond, par définition, durant l’été, la ville flottante reste là où elle est ou les constellations de villes flottantes comme celle-ci restent là où elles sont mais flottent sur l’eau et non plus sur la glace. Il y a eu un projet similaire français fait par de jeunes architectes français qui s’est développé un peu dans le même genre et qui va un petit peu plus loin en faisant du bâtiment flottant une ville complètement indépendante mais aussi une serre géante pour développer l’agriculture à partir de nouvelles ressources notamment les icebergs. (...) Alors c’est de l’hydrogène de réseau : donc l’hydrogène à l’échelle d’une ville, à l’échelle d’un pays mais de pôles de stockage d’énergie notamment. Mais vous avez aussi de l’hydrogène d’application : des navires à hydrogène, des voitures à hydrogène, des bus à hydrogène, etc, etc. Vous aviez la bioprospection ou le biohacking, et évidemment aujourd’hui en Arctique et en Antarctique il y a encore plein d’espèces qui sont encore à découvrir. Des microbactéries qui viennent d’être découvertes il y a moins d’un an dans le lac Vostok, a 4000km sous la glace en Antarctique. Vous pouvez trouver de nouveaux animaux, de nouveaux microbes, ce que vous voulez, permettre de voir leurs ADN et de développer des innovations à partir de ça.
    Ensuite il y a le tourisme, le tourisme de luxe, ça n’a rien de nouveau grosso modo. Ce qui est nouveau c’est ça : c’est un projet de hall de conférence et d’hôtels de luxe qui a été développé par un étudiant autrichien du cabinet Zaha Hadid, célèbre architecte irakienne mondialement reconnue. (...) Et enfin, c’est un peu plus bizarre, c’est les icebergs… alors j’ai rapidement parlé des icebergs tout à l’heure mais là c’est un projet saoudien développé entre 2008 et 2011 et notamment soutenu technologiquement par Dassault système en France. (...)

     

Search