Joanna Quélen

Qu'est-ce que le bonheur?
  • Description

    Tout le monde connaît les sentiments de gaieté et de joie. Également, le bonheur ne veut pas dire la même chose pour tout le monde. Joanna Quélen nous présente ce sentiment si connu, mais si différent pour tous.

    « Je me suis retrouvée à 18 ans à vivre dans un HLM avec une Chinoise, à regarder mes séries hongkongaises où les hommes volaient comme ça dans les airs pendant dix minutes. Ensuite je me suis retrouvée à 21 ans, serveuse à Hong Kong à servir des verres et le soir je prenais le ferry pour rentrer dans un building de cinquante étages où j'avais une petite case parce que dans ces cinquante étages il n'y avait que des dortoirs. Et puis je suis allée travailler dans les fabriques de bateaux en Malaisie, alors je ponçais des bois rares et dès que le chef de chantier sortait du chantier tous les ouvriers venaient se mettre autour de moi et puis ils regardaient comme ça, fascinés : cette femme blanche qui travaillait dans une fabrique de bateaux. J'ai continué, on ne va pas s'arrêter là, je suis allée en Thaïlande, j'ai donné de mon temps dans un orphelinat et puis je me suis retrouvée en haut d'un pommier. Sur une échelle, en haut d'un pommier avec un énorme panier sur le dos à ramasser des pommes en Nouvelle-Zélande. […] De Nouvelle-Zélande, je suis partie faire la tomate et la carotte sur les marché en Californie. Oui, déguisée en tomate, en carotte, à faire rire les enfants, à danser pour faire de l'animation. Puis, j'ai continué, j'ai travaillé dans un 5 étoiles au Maroc à implanter le yield management. Ou bien, je suis partie au Guatemala et j'ai vécu au milieu de la jungle avec soixante-dix Guatémaltèques à creuser la terre dans les ruines Maya. Et avec mon binôme, on a trouvé un vase maya, ce qui est très rare avec une énorme partie intacte. C'est magique. Mais je ne me suis pas arrêtée là. Me voilà au Sénégal, dans un petit village qui s'appelle Karang, à la frontière avec la Gambie et je vis avec trois nones catholiques et puis, je donne des cours de gestion dans le centre de couture à côté. »

    « On est des milliers maintenant en France avec cette mission : faire monter la France au podium des pays les plus heureux au monde. »

    « Des perles de sagesse il y en a partout, c’est à vous de les récolter. »

     

Petronela Zainuddin

How does curiosity lead to creativity?
  • Description

    Are you a curious person? Do you like to discover new things? Then, ask yourself the right questions, and you will maybe become a creative person.

    If you are curious enough, if you allow yourself some time to discover new things, to ask yourself the right questions, then you might me able to be creative. That is what Petronela Zainuddin wants to prove, and tells us all about the creative process.

    "Curiosity is just a spark, it is the beginning of creative process, it is the beginning of anything that we want to invent or make new."

    "If you ask an artist or someone who is inventing new stuff how did the;y do that, if they tell you about 'well well well, one morning I got up and I had this idea', that is not true."

    "Plan your discovery moment. Take out your agenda, and plan the time when you want to learn, when you want to discover a world."

    "Do every week and every day something new, so you pioneer new things."

     

Phil Waknell

How to make your audience curious?
  • Description

    Phil Waknell shows how good speakers could engage their audience by triggering their curiosity.

    The first task of every speaker is to get the attention of the audience so as to make sure they’re listening. That way they will learn and remember. Curiosity is the prerequisite for people to grasp knowledge and enjoy things that we’re doing. Making people feel curious by touching their emotions is the key task that will engage every audience. Make them sad, or happy or surprised or angry - as long as you don’t make them bored, you’re doing your job right. Because there’s only one force in the world which is more powerful than a brilliant idea is to bring it brilliantly to a curious audience.

    “Curiosity is the thing that keeps us going and keep us growing”

    “If you want to plant a tree, you first have to dig a hole, if you want to plant a message you have to dig a hole in the minds to make people curious”

    “There’s only one force in the world which is more powerful than a brilliant idea is to bring it brilliantly to a curious audience”

     

Jacqueline Fendt

What if chance were a skill?
  • Description

    Jacqueline Fendt takes us into an imaginary trip in the search for real results, pursuing the goal of innovation through the use of creativity and imagination.

    We all assume results and appreciation come from following the path of rational things... This is not entirely true. We are about to find out that imagination and creativity, with the necessary dose of chance, can bring innovation. Don't be afraid to mingle with people and share your ideas, let them collide and get the chances. Serendipity is the key, it encompasses all sorts of different characteristics and in the same time, it's everywhere and it's nothing exceptional about it. Find out why mistakes are necessary and how to get sustainability in your solutions.

    "Mistakes are a great way for serendipity."

    "You will be princes and princesses of serendipity."

     

Niket Pathak

Pourquoi penser différemment?
  • Description

    « Nous sommes dans une société qui est confrontée à un problème, celui de son changement. Et le problème est : comment on fait pour changer quelque chose qui ne marche plus, quelque chose qui va dans le mur ?

    On fait appel à de nouvelles qualités qui sont celles entre autre de la créativité, de l'innovation et donc forcément celle de la curiosité parce que pas de créativité sans curiosité. »

    « La curiosité est une violence faite aux autres, une violence faite à soi-même, une violence faite au monde. Une violence qui est belle, utile et nécessaire. »

    « C'est bien d'être négatif. Il faut être négatif. Il n'y a pas de possibilité de changer le monde si simplement on dit toujours ''Oui, oui, oui''. La seule manière de changer le monde c'est de dire non et c'est de dire non systématiquement, c'est de dire non en argumentant. »

    « L’être curieux, c’est l’Homme qui dit non. »

    « Qu'est-ce que l'Homme qui dit non ? C'est l'Homme qui dit non aux apparences […], à l'ordre […], à la vérité normée. »

     

Phil Waknell

How can you inspire your audience?
  • Description

    To make the audience curious is only the first step, Phil Waknell takes you further and teach how to make them inspired by your speech.

    What do you do when you already got the attention of your audience? People may forget what they hear, but they will remember what inspired them. To present is to inspire your audience because if you want to make a change in people’s minds you need to inspire that change. First, trigger the feeling of desire in your audience, so as to turn an idea to a wish. An impulse must follow, a certain spark that the audience could change into a flame so as to motivate them to take action. Then, show them the vision so project the future as it could be if they took action and follow that primary desire. Lastly, all of that should be done in a right environment which favors creativity.

    “Presentation should rhyme with inspiration”

     

Divina Frau-Meigs

How wicked are you?
  • Description

    Divina Frau-Meigns explains in her talk how the digital tools that have been brought by 21st century could empower people.

    With curiosity you have to be wicked. You have to have that inner voice that will tell not to conform to set standards, to follow the path that has already been settled, that will tell you deviate a bit. The rise of the digital opens up new opportunities to become wicked. The ability of updating one’s profile on social networks give us a chance to actualize ourselves - la mise à jour de soi. The fact that we can play different games online give us somehow a tool to shape reality, to test it without taking any risks. Getting involved in online platform by showing our expertise in a certain matter, we’re streaming our competences for the benefit of others. And lastly, by casting your vote on different matters, we’re civically engaged. Those 21st century empower us, to reach out to others.

    “Trans-literacy is a new kind of literacy that we need to access and we need to give access to everybody”

    “You need to act, you need to hack, you need to cre-act, because as you know it’s not the one who created the candle that invented the bulb”

     

     

Hadj KHELIL

Peut-on vivre sans curiosité?
  • Description

    « Spinoza a dit que l'Homme n'était pas parfaitement fait de raison, qu'il y avait dans l'Homme quelque chose de passionnel, quelque chose de pas rationnel, quelque chose de pas raisonnable. »

    « L'enjeu derrière la curiosité est la liberté. »

    « La curiosité est une opportunité, une promesse. »

     

Phil Waknell

Comment réussir votre présentation?
  • Description

    Là, au moment même où vous regardez ce clip, quelques millions de personnes comme vous, quelque part dans le monde, sont en train d’assister à une mauvaise présentation qui les ennuie, qui leur fait perdre un temps précieux, et dont ils ne se rappelleront presque rien d’ici quelques heures. Alors la prochaine fois que vous prenez la parole, comment réussir votre présentation ?

    Comment éviter les 4 grands pièges de la présentation ?

    Évacuez l’ennui avec le pouvoir du storytelling : faites une introduction qui leur donnera envie d’écouter le reste, adoptez une structure claire pour ne pas les perdre, avec des exemples et des anecdotes, et concluez en rappelant les points clés à retenir et en les appelant à l’action. Si votre introduction leur donne envie de vous écouter, ils seront attentifs comme des oies.

    Mais que fait-on avec les oies ? On les gave, comme on gave nos publics d’informations. Évitez le gavage en vous disant que vous n’êtes pas là pour les informer, mais pour les transformer, pour changer quelque chose dans ce qu’ils croient, ce qu’ils ressentent, ou ce qu’ils font. Si rien ne change chez votre public après votre présentation, vous aurez perdu votre temps, et le leur.

    Évitez la mort par PowerPoint en ne mettant que le strict nécessaire, car s’ils lisent votre diapo, ils ne vous regardent plus et ils ne vous écoutent plus. Il faut créer un vrai canal de communication avec votre public.

    Et si vous créez ce canal de communication, vous éviterez également le quatrième piège, la mort par lecture, car il est impossible de créer une connexion avec votre public si vous ne les regardez pas. Donc il faut bien vous préparer, en répétant votre intervention plusieurs fois, et en n’utilisant que quelques fiches si nécessaires pour vous rappeler les points clés. Un discours lu n’est intéressant pour personne. Il faut regarder votre public dans les yeux et communiquer avec eux. C’est tellement important car en fin de compte, ce n’est pas votre présentation : c’est la leur, c’est un cadeau que vous proposez à votre public, donc préparez-leur un cadeau adapté à leurs goûts et à leurs besoins, intéressant car l’attention est la clé de l’apprentissage, petit, car il faut dire moins mais bien, bien illustré car rien de tel qu’un mur de mots pour endormir un public, et donné comme une bonne poignée de main, en les regardant dans les yeux et en parlant du cœur, pas de la page. Ainsi vous leur donnerez une présentation réussie, vous les changerez, et vos idées seront propagées … et en plus, votre public vous remerciera.

    Merci.

Martin Kupp

How can you enable your team to be creative?
  • Description

    Martin Kupp informs us about a simple, yet efficient, formula capable of fostering the creativity of a group of different individuals.

    "People have to be ready to share emotions and feelings about their work."

     

     

Search