Anouk Piazza

Comment l'individu peut-il changer le monde?
WikiStage Freespace Paris 1
  • Description

    « Il y a un an, un soir comme tous les autres, j’ai regardé le zapping de Canal+ et j’ai eu une révélation. Je me suis rendu compte que depuis toujours comme vous, j’étais bercée quotidiennement par une information absolument négative qui me répétait tous les jours que le monde allait mal. »

    « J’ai réalisé qu’à travers nos petites actions personnelles, les individus dans le monde étaient en train de constituer une grande base chaotique, organique, mais complètement démocratique qui permettait d'envoyer un message extrêmement fort aux structures en place, mises en place par les élites qui les contrôlent et qui sont bien souvent à l’origine des problèmes dans le monde. »

    « Je suis intimement convaincue que ce sont vous et moi, des individus absolument lambda, par leurs actions qui parfois peuvent paraître complètement bénignes ; Et là, cette goutte d’eau créée dans l’océan, tous ensemble, crée un tsunami qui va permettre à un individu de changer le monde. »

     

Sami Hamadouche

Quel futur pour l'éducation participative?
WikiStage Freespace Paris 1
  • Description

    « Le plus important c’est de prendre conscience que chaque enfant grand ou petit est l’acteur de son parcours. »

    « Le jeune passionné en fonction de ses centres d’intérêt, en fonction de ses motivations, en fonction de ses interactions avec les autres va pouvoir construire des centres d’intérêt et réalisations et surtout pousser et réaliser des projets avec sa vision personnelle mais aussi dans la dynamique du groupe. »

    « L’école d’aujourd’hui c’est notre utopie, le rêve d’aujourd’hui c’est le présent de demain. Ce présent de chaque enfant étant la capacité individuelle et collective surtout d’être l’acteur de cette démarche d’apprentissage. »

     

Narjiss Mezzour

Les émotions ont-elles leur place à l'école?
WikiStage Freespace Paris 1
  • Description

    « En arrivant je me suis dit que c’est ça que j’ai envie de partager avec vous. Cette idée que finalement ces émotions où, peut-être dans nos vies on nous dit : "Il y a l’école, il y a le travail et il y a les émotions (le personnel)" . En fait, elles nous traversent partout. »


    « Les émotions, c’est notre vie, c’est notre essence, ce sont des choses que l'on va partager, ce sont ces choses-là qui vont nous allier et nous unir à un moment et nous donner envie de nous dépasser. »

    « L’apprentissage va passer par ces émotions créatrices où, ensemble, on va partager de belles émotions liées à cette envie de créer quelque chose en partant des envies diverses et de nos façons de voir les choses. »

     

Victoria Collins

Why should young people engage in economic policy?
WikiStage Freespace Paris 2
  • Description

    Victoria Collins explains how each and everyone of us can use economic policy, directly or indirectly, to change our future.

    Economic policy is very powerful and it’s all around us. It touches everything. The economic actions and decisions of governments, change our education, our welfare, our health and even our happiness. Victoria Collins believes that this economic policy may be a powerful tool in the hands of young people to shape a better future.Unfortunately, the term has recently been associated with a negative image given the economic breakdown that has touched everyone of us. This crisis, however, should be seen not only as a failure but also as an opportunity that has pushed economists and decision makers to come with different solutions that improve the economy as a whole. With that in mind, the role of young people in this change is essential. Involve yourself in debates, get your own viewpoint and cast your vote to support the policy you believe in, participate in your local politics - those are the first steps which could bring us closer to changes.

    “You get a young person involved in economic policy today, you’ll have a citizen who can change the world for life”
    “If you want to make a change, you got to start with your ideas”

    Help us caption&translate this video!
    http://amara.org/v/FL61/

Christian Cabrit

Le chinois est-il complexe à apprendre?
WikiStage Freespace Paris 2
  • Description

    « Il y a 40 000 ou 50 000 de caractères chinois et il faut les apprendre tous par cœur. »

    « Il y a une certaine constante dans les caractères. Souvent, quand il y a un trait en bas, ça représente la terre et lorsqu’il y a un trait en haut, ça représente le ciel. »

    « Le chinois, c’est pas du chinois. »

     

Comment faire de l'école un lieu d'émancipation?
WikiStage Freespace Paris 2
  • Description

    « Je pense que l’école est le lieu de reproduction des inégalités qui existent dans la société. »

    « L’école c’est la société à vingt ans qu’on a devant nous. »

    « L’école oriente. C’est sa principale fonction. »

    WikiTalks are filmed at WikiStage events that anybody can organise.
     

Olivier Berthe

Les Restos et l'Europe, quel(s) rapport(s)?
WikiStage Maison de l'Europe de Paris 1
  • Description

    « Les Restos et l'Europe, c'est aussi l'histoire de la mobilisation d'une génération. »

    « C'est la mobilisation des associations françaises, rejointes par des associations allemandes telles que les Tafel, qui a permis d'obtenir un sursis. Mais ce sursis ne suffisait pas. Il fallait aussi que l'on puisse faire perdurer ce programme, aller au-delà. »

    « On pourrait dire que, les Restos et l'Europe, c'est une histoire sans fin parce qu'il y a aujourd'hui encore 8,5 millions de personnes vivant sous le seuil de pauvreté en France. Plus de cent dix millions d'européens vivent sous le seuil de pauvreté. »

    « Alors, voyez, les Restos et L'Europe, ça pourrait être une histoire sans fin, mais peut-être aussi que ça pourrait être une histoire sans faim. "F-A-I-M". »

    Olivier BERTHE @WikiStage Maison de l'Europe de Paris

Thanh Nghiem

Comment faire du partage un principe essentiel et citoyen?
WikiStage Centrale Paris 2
  • Description

    Thanh Nghiem partage avec nous son expérience non seulement professionnelle mais aussi les événements de sa vie qui ont changé sa façon de penser et de vivre dans une économie collaborative.

    « N'ayez pas peur de partager. »

    « On ne peut partager que ce l'on possède donc il y a des limites de ce que vous pouvez partager. La chose la plus riche qu'on peut partager c'est le schéma d'une vie, c'est cette trajectoire, ce sont les choix qu'on a assumés. »

    « Si vous vous reconnaissez dans ce syndrome de la performance, la compétition, etc. Apprenez à lever le pied de temps en temps pour juste vous retrouver, pour ne pas vous perdre. Et si jamais vous vous retrouvez perdu, écoutez votre petite voix. »

     

Eric Cattelain

Partage du sens ou sens du partage?
WikiStage Centrale Paris 2
  • Description

    « Pendant plus de dix ans, je suis parti à la rencontre de porteurs de savoir de diverses origines, et je me suis amusé à confronter l'analyse de cette idéographie à des champs extrêmement variés, et je crois aujourd'hui qu'il y a deux grands défis qui nous concernent tous en la matière. Le premier, c'est celui de la transdisciplinarité. Le second, c'est celui de l'encyclopédisme. »

    « Certaines personnes ont une idée assez méfiante de la diversité qu'ils considèrent comme menaçante, encourageant au repli identitaire, voir belliqueux. Nous devons entendre cette peur, nous devons la comprendre, et si possible l'apaiser. »

    « Nous sommes dans une époque qui est une époque troublée, pleine d'épreuves, de chaos, mais aussi de créativité, d'inventivité. »

    « Alors, entre vision idéalisée des uns, et peinture cauchemardesque des autres, je crois que le numérique est porteur d'un considérable renouveau. Mais ce renouveau n'est pas principalement à mon sens lié aux techniques, ni encore moins à leur gadgétisation nombriliste voir sclérosante. Ce renouveau est à mon sens lié à un partage inégalé du sens. »

     

Antoine Amiel

Le partage de connaissances est-il l'avenir de l'éducation?
WikiStage Centrale Paris 1
  • Description

    Antoine Amiel nous explique en quoi le numérique change notre façon d'apprendre.

    « L'éducation c'est par définition le partage, c'est la transmission et la volonté d'aider les gens à se développer, à s'améliorer. Une éducation sans partage, ça n'a pas de sens. »

    « L'élève de demain va être quelqu'un qui va savoir identifier des sources pertinentes et les approprier en fonction de ses besoins. »

    « Le numérique permet d'accélérer la diffusion des connaissances, d'abattre les cloisons physiques qui existent traditionnellement. C'est une sorte de méga porte-voix qui permet finalement à tous de diffuser leur voix. »

     

Search

Your Privacy

To allow for a better user experience, I agree to the use of cookies as stated in the Privacy Policy of WikiStage.